Dans cet article, on va t’expliquer comment être détaché afin de ne plus te mettre de pression en rendez-vous mais aussi comment gérer les résistances pour avoir plus de réussites.

 

Lorsque tu abordes une fille et qu’il t’arrive de prendre son numéro « un peu » rapidement, il se peut que la fille soit réticente à te donner son numéro.

Et c’est là qu’il ne faut pas réagir trop vite.

Être détaché lorsqu’une fille te met une résistance du style de « Je ne peux pas te donner mon numéro parce que X ou Y », c’est de ne pas montrer que sa résistance t’affecte.

 

Même si cet article n’est pas dédié à la gestion des résistances, il est tout de même nécessaire d’en parler.

Il est important de prendre en compte intérieurement la résistance de la fille pour mieux la contourner !

Mais surtout montrer qu’extérieurement sa résistance n’a pas d’impact sur toi, en acquiesçant pour ne pas braquer la fille, puis minimiser sa résistance aussitôt (voire l’article sur la gestion des résistances).

Fin de la parenthèse.

 

Alors qu’un homme en manque aurait dit « Allez s’il te plait donne-moi ton numéro, ça serait sympa qu’on se revoit ».

En insistant de cette façon pour obtenir le numéro, il serait tout de suite passé pour un homme dans le besoin aux yeux de la fille.

Et comme le manque repousse radicalement les filles, l’homme aurait perdu toutes ses chances avec cette fille.

 

Être détaché du résultat pour séduire sans pression

Bien souvent, les filles ressentent instinctivement lorsque tu es dans le besoin, et c’est ce qui explique en grande partie les rejets, tant à l’approche qu’au premier rendez-vous.

Quand tu as rendez-vous avec une fille, être détaché consiste aussi à ne pas chercher à l’embrasser à tout prix : car plus tu vas y penser, plus la pression du résultat va diminuer tes chances d’y arriver.

Et comme tu le sais, lorsque la pression t’envahit, tu es moins à l’aise pour susciter l’intérêt de la fille et instaurer une tension sexuelle avec elle.

 

En te préoccupant moins du résultat, c’est-à-dire en te focalisant plus sur le processus de séduction, tu seras plus serein dans tes interactions et tes résultats avec les filles progresseront.

« L’important n’est pas la destination, mais le voyage. » Steveson

En sachant que c’est la destination qui motive le voyage.

En observant l’évolution des émotions de la fille, il te sera plus facile de ne pas céder à la pression du résultat car tu seras moins préoccuper par l’obsession de la réussite.

Lorsqu’on dit « moins se préoccuper du résultat », il ne faut pas non plus tomber dans l’autre extrême, en négligeant la fille au point d’être passif.

 

Être détaché pour montrer que tu as le choix

« Hey salut, je ne sais pas si tu as reçu mon message, mais quand est-ce qu’on se voit ? »

Voilà typiquement le message à ne jamais envoyer à une fille que tu veux revoir, car tu affiches ouvertement ton manque affectif.

 

Moins tu as d’opportunités de coucher avec des filles, plus tu es en manque et plus tu repousses les nouvelles filles que tu rencontres.

À force de persister dans cette voie, il devient difficile de séduire car les femmes jugent – entre autre – le manque sexuel et affectif que tu dégages, sans même que tu t’en rendes compte.

La première impression que tu laisses, est celle d’un homme dans le besoin.

Et c’est une boucle sans fin vouée à t’entraîner au fond !

 

Et comme tu le sais, dès qu’une femme perçoit du manque chez un homme (en gros qu’il veut coucher avec elle), elle ne l’acceptera jamais comme son copain potentiel ni même un coup d’un soir.

Après tout, pourquoi une femme voudrait-elle d’un homme en manque ?

Comme pour nous (les hommes), pourquoi voudrions-nous d’une fille qui est moche ?

 

Lorsque la fille sent que tu as besoin d’elle, elle ne voudra jamais de toi, même pas pour un coup d’un soir. 

Alors que si tu lui fais comprendre que tu as d’autres filles dans ta vie avec qui tu passes de bons moment : tu communiques que tu as du succès avec la gente féminine : tu es présélectionné et donc attirant !

C’est contre-intuitif, mais c’est ainsi que les filles fonctionnent.

(Être présélectionné, c’est sous-entendre que tu as du succès avec les filles.)

 

Le détachement pour contourner les résistances

Dès qu’une femme remarque ton besoin sexuel et/ou affectif, elle ne se gênera pas pour te mettre des résistances afin de te faire comprendre que tu n’es pas « son style d’homme ».

Lorsqu’une fille te dit « Désolé, j’ai un copain », le pire des comportements serait d’insister.

Cela ne ferait que bloquer encore plus la situation.

 

Quand tu n’es pas dans le besoin, tu restes indifférent à ce genre de résistances et le fait qu’elle ait un copain est une information comme une autre.

 

Comment faire alors ?

Dans un premier temps, si tu n’es pas indifférent, la meilleure attitude à adopter est de simuler l’indifférence.

En ne réagissant pas comme les autres hommes, cette attitude amène la fille à se remettre en question « Pourquoi n’insiste-t-il pas pour avoir mon numéro ? Je ne l’intéresse plus ? ».

 

L’indifférence désarçonne la logique de la fille, le temps de contourner la résistance.

En transitant la conversation sur un sujet banal (comme la dernière expédition en scooter du président…), tu réduis l’importance du « copain » de la fille en occupant son esprit à un nouveau débat.

Ensuite, à toi de relancer la prise de numéro (pour une activité différente de la première tentative, comme aller à une exposition) en profitant de la confusion de la fille, afin d’éviter que son copain revienne sur le tapis.

Insister encore plus pour un numéro, c’est comme forcer une porte blindé à la main : c’est loin d’être la bonne solution.

 

Comment être détaché ?

Pour acquérir un état d’esprit détaché, il faut commencer par te sortir du manque affectif. Il faut avoir des femmes dans sa vie !

Et pour ça, il faut multiplier les rencontres de manière exponentielle afin d’avoir régulièrement de nouvelles opportunités .

Lorsque tu côtoies beaucoup de femmes, tu les attires naturellement, comme le miel avec les abeilles.

 

Les premiers temps, si tu n’es vraiment pas indifférent avec les filles ainsi qu’aux résistances qu’elles te mettent, tu peux simuler l’indifférence en ignorant ce que la fille vient de dire ou faire.

Par la suite, pour acquérir du détachement sur le long terme, la meilleure solution reste de fréquenter des femmes qui te plaisent, autant que possible.

Plus tu rencontres de femmes et plus tu seras détaché du résultat.

 

Si tu arrives à avoir régulièrement 5 nouveaux numéros par semaine, et que tu revois ne serait-ce que 2 filles la semaine suivante, ça te fait déjà 20 numéros sur le mois et au moins 8 nouvelles filles tout de même.

 

Le détachement s’acquiert aussi en pratiquant d’autres activités dans ta vie, comme le sport, joué d’un instrument, créer son entreprise…cela augmentera aussi ta confiance en soi.

Effectivement, si ta vie ne tourne qu’autour des femmes, il te sera difficile d’être détaché, car lorsque tu es bon dans ce que tu fais, tu connais ta valeur et tu ne te préoccupes plus des rejets des filles qui n’en valent pas la peine.

 

Pour Finir

Tu l’as compris, pour être détaché, il faut avoir des femmes autour de soi. Voici quelques conseils :

  • Jouer sur la théorie des grands nombres : en faisant beaucoup d’approches, tu prends beaucoup de numéros, et tu revois beaucoup de filles. Il n’y a pas de secret.
  • Peu importe le nombre d’approches, prendre 5 numéros par semaines pour en revoir 2 (ou plus) la semaine suivante.
  • Avoir des centres d’intérêts autre que les femmes, comme le sport, l’art…

 

Dan

Si tu as aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de toi...

A Propos de l'Auteur :

Je suis Dan, j'ai la vingtaine et je suis passionné par les mécanismes et les techniques qui gouvernent les fonctionnements les plus cachés des rencontres.

Laisser un commentaire